rumors_0511Dans la journée, une rumeur extravagante est venue secouer les état-majors des principaux candidats. Alors qu'un sondage TNS-Sofres est en cours pour Nice-Matin après avoir été retardé plusieurs fois (pour cause dit-on de mauvais chiffres pour Christian Estrosi), une estimation venant des services de l'Etat placerait Christian Estrosi... en 3ème position!! Il serait devancé par Jacques Peyrat et Patrick Allemand et dépasserait tout juste les 20%.

Tout le monde sent bien que la tendance à la baisse d'Estrosi est réelle mais personne ne peut encore croire la véracité de cette rumeur tant elle parait énorme. Rappelons que le score de 1er tour du secrétaire d'Etat à l'Outre-Mer était évalué à 55% il y a 3 mois. Bien sûr il y a eu depuis l'affaire désastreuse du Falcon à 138.000 euros et une campagne jugée médiocre compte tenu des moyens dont dispose la machine UMP, mais un tel décrochage serait un véritable tremblement de terre.

Nous n'en sommes pas encore là, mais sans point de repère alors que la campagne a pris une tournure spectaculaire, toutes les supputations sont possibles. Et le staff de Christian Estrosi, même s'il ne croit pas une seconde être tombé si bas et soupçonne une manipulation peyratiste, a décrété l'état d'urgence. Après l'ouverture à gauche et les déclarations en faveur d'une mosquée, on semble vouloir revenir aux fondamentaux et la priorité est désormais la conquête de l'électorat d'extrême-droite. D'où l'annonce cette semaine sur la fin du droit du sol à Mayotte et la proposition de créer des milices privées à Nice. D'autres initiatives du même acabit devrait suivre. Mais n'est-il pas déjà trop tard ?