Pourtant galvanisé par sa remontée probable dans les sondages, notre cher maire sortant s'est fait attrapé comme notre Président. Il a été trahi par une caméra indiscrète et je vous laisse seul juge de son envolée lyrique.

Après le "Casse-toi, pauvre con" présidentiel, voici le "Va te faire foutre, Pétasse !"


envoyé par Lenicoismasque

Mise à jour de 11h15 :

Devant les premiers commentaires, je tiens à préciser que Peyrat réagit vraisemblablement à des insultes lors d'une conversation privée. La scène est donc tronquée et les dernières secondes de la vidéo sont également à dissocier de ce qui précède. Mais la réaction de Peyrat reste authentique.