telephone_fourrure_roseEn attendant les résultats du 1er tour et des enchères de Nissa Ficanas, je vous livre une dernière brève sur les chouchous d'"En bas à droite". J'ai nommé Christian "Cri-Cri" Estrosi et Eric "Gollum" Ciotti!

Aujourd'hui, Nice-Matin mentionnait dans son article dithyrambique sur le meeting de Christian Estrosi la mémoire de mammouth du candidat UMP. Une mémoire de mammouth qui ne lui a pas suffit pour décrocher le baccalauréat mais qui lui a permis de faire une belle carrière politique. Se souvenir des têtes de tous les boulistes et tous les chasseurs de La Tinée ou d'ailleurs est une qualité indispensable si on veut arriver au top dans ce métier.

Malheureusement pour Cri-Cri, j'ai aussi une bonne mémoire. Assez bonne pour me souvenir que son directeur de campagne, le député Ciotti a déposé il y a quelques mois une proposition de loi contre le démarchage téléphonique à domicile. Une excellente initiative s'il en est. Quelle ne fut donc pas ma surprise aujourd'hui d'être dérangé pendant la sieste par un appel enregistré de Cri-Cri me déclamant par robot interposé sa passion dévorante pour Nice.

J'ai du mal à imaginer qu'une telle initiative ait pu être prise sans l'aval du directeur de campagne, l'homme qu'on surnommait jadis Von Ciotti dans les couloirs du Conseil Général.

Alors Eric je te le dis comme je le pense, tu me fends le coeur une nouvelle fois. Que tu nous prennes pour des imbéciles, on a l'habitude. Mais me réveiller pendant la sieste, ça c'est impardonnable!