En ces temps de St Valentin, les déclarations d'amour du quotidien local à l'égard de son candidat préféré se suivent et se ressemblent. Mais après l'article Ceaucescien sur le programme, la semaine dernière, une nouvelle étape a été franchie par le Nice-Matin du jour. Voilà qu'on appelle Christian Estrosi par son petit nom maintenant (cf. dernier paragraphe : "Christian était accompagné par son directeur de campagne...")

NM150208